Il y a 10 ans: le NON au TCE

Le NON au TCE

Un film réalisé par Klaus Gerke, produit par AGAUREPS-Prométhée 94, 49 mn). A voir en ligne : http://www.dailymotion.com/video/x2qe4ej ou à Champigny/Marne (voir agenda) le 26 mai 2015.

Il y a 10 ans, le peuple disait NON au Traité Constitutionnel Européen : que reste-t-il de la souveraineté populaire et de l’énergie citoyenne ? Le film comporte 3 parties : les reprises médiatiques du débat de 2005 sur le Traité constitutionnel européen ; les cinq enseignements de ce scrutin non pris en compte par l’ensemble de l’Autre gauche (Bernard Teper) ; la priorité à donner au débat sur la souveraineté populaire (François Cocq).

 

Les citoyens d’Europe contre le TAFTA

Le 14 juin 2013, la Commission européenne a obtenu mandat de la part de tous les États membres pour négocier avec les États-Unis le Transatlantic Free Trade Area (TAFTA)*. Cet accord cherche à instaurer un vaste marché de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis, allant au-delà des accords de l’OMC. Ce projet de Grand marché transatlantique vise le démantèlement des droits de douane restants, entre autres dans le secteur agricole, et plus grave encore, la suppression des « barrières non tarifaires » qui amplifierait la concurrence débridée et empêcherait la relocalisation des activités.

Ces négociations opaques se déroulent dans le dos des peuples d’Europe et d’Amérique du Nord. Elles visent à établir un grand marché transatlantique qui consacrerait la domination des multinationales européennes et américaines au détriment des citoyens de part et d’autre de l’Atlantique. Sous couvert d’une hypothétique relance de la croissance, ces négociations risquent de niveler par le bas les normes sociales, économiques, sanitaires, culturelles et environnementales. Ces nouvelles normes seraient placées sous le contrôle de tribunaux supranationaux d’arbitrage privés, hors de tout contrôle démocratique.

* Le projet de partenariat transatlantique entre l’Union européenne et les États-Unis est appelé Tafta (Transatlantic Free Trade Agreement), PTCI (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement), TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership ) ou encore grand marché transatlantique. L’accord entre l’Union européenne et le Canada est appelé AECG (Accord économique et commercial global) ou Ceta (Comprehensive Economic and Trade Agreement).

Site officiel du collectif national unitaire stop TAFTA

La stratégie du choc d’après l’essai de Naomi Klein

Qu’ont en commun le coup d’État de Pinochet au Chili en 1973, le massacre de la place Tiananmen en 1989, l’effondrement de l’Union soviétique, les attentats du 11 Septembre, la guerre en Irak, le tsunami au Sri Lanka en 2004, le cyclone Katrina, la pratique de la torture à Abou Ghraib ou Guantànamo ? Tous ces moments de notre histoire récente, répond Naomi Klein, ont partie liée avec l’avènement d’un “capitalisme du désastre”.

La stratégie du choc film d'après Naomi Klein

La stratégie du choc

La Stratégie du choc (The Shock Doctrine) est un film documentaire britannique réalisé par Michael Winterbottom et Mat Whitecross, sorti en 2010 en France.

Cet excellent documentaire décrypte la stratégie du choc. On comprends mieux les différentes stratégies de manipulation visant à faire accepter à la population des mesures (par exemple des mesures sécuritaires au détriment des libertés civiles des citoyens ou des mesures d’austérité) qui seraient inacceptables et rejetées massivement par la population en temps normal.

Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d’état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc.
Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger.
S’il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c’est Milton Friedman, Prix Nobel d’économie en 1976.
Friedman soutenant l’ultralibéralisme, conseilla aux hommes politiques d’imposer immédiatement après une crise les réformes économiques douloureuses avant que les gens n’aient eu le temps de se ressaisir.
Il qualifiait cette méthode de « traitement de choc ».
Naomi Klein la qualifie de « stratégie du choc ».

Naomi Klein développe la critique de notre système capitaliste , elle en démonte les rouages axant son analyse sur la stratégie du choc.
A savoir que l’homme exposé à un choc important est beaucoup plus ouvert à la suggestion et propice à un changement radical.

 

Catastroika: le film militant sur les ravages des privatisations

Catastroika: le film militant sur les ravages des privatisations

Ce documentaire, visible gratuitement sur Internet, revient sur les effets des privatisations dans plusieurs pays développés et sur ce qui attend la Grèce.