Le sable : enquête sur une disparition

Le sable : enquête sur une disparition

 

Le sable, un matériau indispensable dans le domaine de la construction, est considéré par certains comme étant inépuisable. Grave erreur : seuls les sables marins et fluviaux sont adaptés aux besoins des chantiers et leur exploitation intensive déclenche une véritable «guerre du sable». A Tanger, «les petites mains» des trafiquants travaillent sur les plages au vu et au su de tous. Aux Maldives, la récolte se fait sous les eaux transparentes. L’Etat de Floride, à grand renfort de dragueuses offshore et de bulldozers, renfloue ses plages en voie de disparition, contribuant ainsi à déséquilibrer davantage l’écosystème maritime qui a fait sa renommée touristique. De leur côté, les élus et la population des Côtes d’Armor, en Bretagne, se mobilisent contre un nouveau projet de dragage.

wordpress-google-bmoreau09-le-sable-images

Le sable : enquête sur une disparition

Le sable est devenu une ressource vitale dans nos économies modernes, en particulier dans la construction qui croissent de manière exponentielle partout dans le monde. Le sable des déserts étant impropre à la construction, les groupes de travaux publics se sont alors tournés vers la mer, et commencent à provoquer une véritable bombe écologique. Pour la première fois un documentaire grâce à une investigation méticuleuse explique et met à jour cette réalité que seuls les scientifiques, les ONG et bien sûr les grands groupes de travaux publics connaissent. Ce documentaire montre les tenants et les aboutissants d’une réaction en chaîne désastreuse, d’un drame écologique, social, humain insoupçonnable sans précédent et dont l’inéluctabilité pourrait être la disparition totale des plages du monde.

Réalisateur : Denis Delestrac
Producteur : ARTE France, Rappi Productions, La Compagnie des Taxi-Brousse, Informaction

Voir le reportage ici.